Mon beau gilet vert


  À la fin de l’hiver
Dans mon manteau de vair
J’ai trouvé un gros ver
Tout au fond  de mon verre

  J’ai cherché un pivert
Pour lui donner le ver
Mais un canard colvert
Nous a pris à revers

  Dans mon sac entr’ouvert
J’ai pris un revolver
En récitant les vers
D’un texte de Prévert

  Puis me mis à couvert
De cet oiseau pervers
Dans des buissons divers
Et de bleues primevères

  Alors j’ai découvert
Une maille à l’envers
Dans mon beau gilet vert
Ce fut un vrai calvaire. 

R.F.C. alias microbius2


page d'accueil

Cette page a été vue 28 fois !